Chopard s’engage pour l’or Fairmined
Chopard s’engage pour l’or Fairmined
Chopard s’engage pour l’or Fairmined
Chopard s’engage pour l’or Fairmined
Chopard s’engage pour l’or Fairmined
Chopard s’engage pour l’or Fairmined
Chopard s’engage pour l’or Fairmined

La marque suisse crée l’événement en annonçant qu’elle s’engage à n’utiliser que de l’or éthique dans ses nouvelles créations joaillières et horlogères, dès juillet 2018.

La maison se fournira désormais exclusivement auprès de deux sources identifiées : d’abord des exploitations minières artisanales, membres de la Swiss Better Gold Association (SBGA), dont les conditions d’extraction respectent les critères du commerce équitable et qui ont obtenu le label de certification Fairmined ; Ensuite auprès de mines certifiées par les chaînes de surveillance du Responsible Jewellery Council, dans le cadre de partenariats à long terme.

 

Chopard, pionnière en matière de développement durable

Cette annonce est l’aboutissement d’une action engagée depuis plus de trente ans car la maison suisse avait déjà ouvert la voie : depuis 1978, Chopard produit tous ses alliages dans la fonderie maison, lui permettant de recycler jusqu’à 70 % des déchets de production et réduisant sa dépendance vis-à-vis de l’or fraîchement extrait.

Aujourd’hui, c’est avec de l’or Fairmined que Chopard créent les garde-temps à complication L.U.C. et les collections de Haute Joaillerie responsables, notamment la collection Green Carpet. Aussi appelée « défi vert sur les tapis rouges », le Green Carpet a été initié par l’agence Eco-Age, fondée par Livia Firth, réalisatrice et épouse de l’acteur oscarisé. Une certification d’éco-responsabilité a été créée par l’agence, pour distinguer les marques qui respectent les bonnes pratiques comme le recyclage de l’eau, le traitement des déchets et teintures. Un sigle a été déposé « GCC » pour le Green Carpet Challenge.

En association avec Eco-Age, Chopard lance en 2013 le « Journey to Sustainable Luxury » et noue des partenariats privilégiés avec l’influente South American Mining (NGO) et l’Alliance for Responsible Mining (ARM) pour soutenir et aider les exploitations minières artisanales d’Amérique du Sud à obtenir la certification Fairmined.

 

Chopard et le Festival de Cannes

S’il est un monde où des personnalités en vue s’impliquent avec détermination sur les questions environnementales et sociales, c’est celui du cinéma. Le Festival de Cannes offre à cet égard une tribune rare pour faire passer un message à toute la planète. Partenaire historique du Festival depuis 1998, Chopard crée la première palme d’or 100% Fairmined en 2014.

C’est aussi la maison joaillière que les stars, désireuses d’envoyer un message de responsabilité environnemental et social, privilégient pour les bijoux qu’elles portent lors de la montée des marches. Depuis 2007, Chopard crée chaque année la Red Carpet Collection, dont le nombre de pièces est égal au nombre d’éditions que compte le Festival : en 2018, l’écrin regroupera 71 créations.

Pour la présentation du film « Todos lo Saben » de Asghar Farhadi, l’actrice australienne et présidente du Festival Cate Blanchett portait des boucles d’oreilles en titane serties de saphirs jaunes, tsavorites et grenats de la collection Red Carpet et une bague en or rose sertie de tanzanite, grenats et saphirs de la collection Temptations. Marion Cotillard, qui représentait le film « Gueule d’Ange », était parée de boucles d’oreilles en or et platine, serties de diamants oranges et blancs et d’une bague en or blanc de la collection Haute Joaillerie.

 

Isabelle Brigout
Journaliste et fondatrice de Mademoiselle B

 

Copyright photos Chopard