Le Crédit Municipal, une institution historique
Le Crédit Municipal, une institution historique
Le Crédit Municipal, une institution historique
Le Crédit Municipal, une institution historique
Le Crédit Municipal, une institution historique
Le Crédit Municipal, une institution historique
Le Crédit Municipal, une institution historique
Le Crédit Municipal, une institution historique
Le Crédit Municipal, une institution historique
Le Crédit Municipal, une institution historique

Anciennement appelé « Mont-de-Piété » et créé en 1637 par Théophraste Renaudot, médecin de Louis XIII et ami de Richelieu, le Crédit Municipal prend sa nouvelle dénomination en 1918, lorsque l’institution développe ses activités bancaires.

Frédéric Mauget, Directeur général du Crédit Municipal de Paris, nous présente cette institution qui existe également dans 18 régions de France.

Qui vend des bijoux à travers le Crédit Municipal ?
Les bijoux sont confiés pour un prêt sur gage qui est une forme alternative au prêt bancaire. Concernant le Crédit Municipal de Paris, 83% sont des femmes dont la plupart remboursent le prêt et récupèrent leur bijou, car seuls 8% des bijoux sont effectivement vendus pour rembourser les prêts.

Quel est le public des ventes aux enchères du Crédit Municipal ?
Nous avons autant d’amateurs que de professionnels. Nous incitons d’ailleurs vos lecteurs à venir chez nous : ils ont de fortes chances de faire une belle affaire avec des bijoux expertisés et garantis par des commissaires-priseurs. A savoir, nous avons plusieurs types de ventes au Crédit Municipal : les ventes que nous qualifions d’« ordinaires » et les ventes cataloguées, comme celle du 25 mai dernier avec des bijoux de très belle facture, la plupart des grandes marques y sont représentées.

Comment sont réalisées les expertises ?
Nous travaillons avec des cabinets d’expertises spécialisés comme pour les bijoux le cabinet Eymeric & Stephen SC Portier. Pour les critères d’estimation, ils se basent sur le cours du métal, évaluent la qualité du bijou et le type des pierres et prennent en compte les signatures connues selon les époques. Dans le secteur du bijou, il circule beaucoup de copies donc l’expert est également là pour chercher les preuves que le bijou est bien un vrai en vérifiant les poinçons, les numéros de série, les factures ou même en rentrant en contact direct avec les marques si un doute persiste.

Quels sont les taux de commission ?
Les frais de vente acheteurs sont parmi les plus bas du marché avec 14,4% (comparé à une moyenne de 20 à 25% pour une maison de vente aux enchères classique).

Combien de ventes aux enchères organisez-vous ?
Nous proposons 80 ventes par an essentiellement des bijoux (90%), avec une moyenne totale par vente de 100 000 euros. Mais cela reste très variable d’une vente à l’autre, surtout entre une vente ordinaire et une vente cataloguée.

Vous avez fait une vente record le 25 mai dernier…
En effet, le vendredi 25 mai nous avions présenté une vente cataloguée avec un peu plus de 200 lots composés de pièces de prestige. L’ensemble des adjudications est monté à 850 320 euros, notre meilleur résultat depuis deux ans ! Grâce à ce très beau résultat, nous allons pouvoir reverser d’importants « boni » à nos clients. La redistribution du « boni », excédent issu de la vente, hors capital, intérêts et frais de vente, est un choix solidaire du Crédit Municipal de Paris.

Pour en savoir plus :
http://www.creditmunicipal.fr/

Légendes : vente record le 25 mai dernier

Collier Chaumet retenant au centre un motif amovible formant clip de revers et pendentif à décor géométrique, malachite sur or jaune (vers 1970)
Clip de revers Van Cleef & Arpels « Palmier » en or jaune, gravé partiellement et serti de rubis, chrysoprase et diamant
Collier articulé en platine avec décor géométrique orné au centre d’une aigue-marine ovale et diamants de taille ancienne et roses (vers 1900)
Sac du soir en or jaune, gravé et tressé à décor de vannerie et le fermoir est orné de lignes de diamants ronds de taille brillant
Chocker Boucheron, perles de culture grises, fermoir en citrine, émeraudes et diamants
Bague Cartier deux panthères partiellement émaillées noir sur or jaune
Bague Chanel « Baroque »;, perles de culture et diamants ronds de taille brillant sur or jaune
Bracelet Cartier modèle « Love »en or jaune
Bague Dior, modèle « Jardin de Milly la forêt », aigue-marine avec décor de fleurs, coccinelle et papillon, entièrement émaillés en polychromie
Bague Chopard, ornée d’un motif cœur en verre renfermant cinq diamants ronds de taille brillant sertis clos mobiles sous verre