Exposition « L’or des Secrets » de Sara Bran à Rouen
Exposition « L’or des Secrets » de Sara Bran à Rouen
Exposition « L’or des Secrets » de Sara Bran à Rouen
Exposition « L’or des Secrets » de Sara Bran à Rouen
Exposition « L’or des Secrets » de Sara Bran à Rouen
Exposition « L’or des Secrets » de Sara Bran à Rouen
Exposition « L’or des Secrets » de Sara Bran à Rouen
Exposition « L’or des Secrets » de Sara Bran à Rouen
Exposition « L’or des Secrets » de Sara Bran à Rouen

Le musée Le Secq des Tournelles, installé dans une église gothique proposant la plus importante collection de ferronnerie ancienne au monde, expose actuellement les créations de Sara Bran.

Rencontre de cette dentelière d’or au savoir-faire unique.

Au cours de l’année passée, Sara Bran a été accueillie à Rouen pour une résidence d’artiste qui lui a permis d’entamer une conversation avec les collections des musées de la Réunion des Musées Métropolitains. De cette collaboration est née la présente exposition, qui se propose de faire dialoguer les créations de la bijoutière-joaillière avec les pièces des fonds du musée Le Secq des Tournelles et du musée des Beaux-Arts.

Comment vous-êtes vous formé à cette technique de dentelle en or ?
Sara Bran : Je me suis formée « sur le tas » auprès d’artisans d’excellence directement dans des ateliers. Auparavant, j’avais déjà une formation de sculpteur sur pierre et de peintre. Mais quand j’ai découvert les techniques des métaux précieux, le choix s’est imposé peu à peu car j’ai aimé les possibles qui découlent de la technique de la découpe manuelle avec la scie boc-fil, le repercé pour créer des bijoux évoquant la dentelle d’or.

Vous travaillez seulement l’or ?
Sara Bran : Je travaille aussi l’argent, mais l’or du fait de sa ductilité (qui peut être étiré sans se rompre) permet de travailler plus dans la finesse des détails et sur des épaisseurs approchant celle de la dentelle textile. Pour arriver à ce résultat, j’ai mené des recherches sur les alliages d’or pour leur conférer la souplesse des textiles et l’élasticité.

Vous vous inspirez de différents types de dentelles venues d’ailleurs ?
Sara Bran : En effet, je m’inspire de nombreux types de dentelles textiles, de plusieurs pays comme par exemple  la Belgique, l’Espagne, mais bien sûr aussi venues de France. Mais je m’inspire aussi de motifs rencontrés dans la nature ce qui donne des effets arachnéens sur certaines de mes pièces.

Pouvez-vous nous parler d’une de vos pièces maîtresses, le col Point d’Alençon ?
Sara Bran : Cette pièce a en effet demandé plusieurs centaines d’heures de travail ! C’est une œuvre qui met en scène des points identiques à ceux utilisés dans les dentelles textiles d’Alençon (de très fines dentelles à l’aiguille) et qui les assemble avec des points et motifs qui me sont propres et que je dessine. A travers cette pièce, vous pouvez voir comme j’aime jouer avec les ombres et la lumière !

Quelles sont les pièces qui vous ont inspiré lors de votre résidence à Rouen et notamment du musée Le Secq des Tournelles ?
Sara Bran : En effet, j’ai également réinterprété des objets de ferronnerie du Secq des Tournelles qui font écho aux thèmes qui me sont chers. Les 4 chapitres sont résumés dans le catalogue de l’exposition avec les fleurs qui sont omniprésentes dans les collections et dans beaucoup de pièces. Ensuite, j’évoque les profondeurs avec l’univers baroque des monstres marins, illustrés notamment sur des clés et serrures et un grand classique, les cœurs. Pour finir, j’évoque le temps à travers un dialogue avec une œuvre magistrale et unique au monde.  Intitulée la crèche lanterne, c’est une très grande lanterne en fer forgé  très ornementée suspendue dans la Nef. Pour la mettre en valeur, j’ai créé 2 pièces en or ajouré qui sont exposées sous la crèche lanterne, en miroir et qui dialoguent entre elles. Avec grande fierté, une des 2 lanternes de mes deux oeuvres, intitulée Light Lace 2018,  sera acquise par le musée et intègrera les collections !

 

Interview de Kyra Brenzinger

 

Pour plus d’informations :

Exposition Sara Bran « L’or des secrets » – Musée Le Secq des Tournelles à Rouen – 8 juin- 4 novembre 2018

http://museelesecqdestournelles.fr/fr

http://www.sarabran.fr/