Les fleurs : source éternelle d’inspiration
Les fleurs : source éternelle d’inspiration
Les fleurs : source éternelle d’inspiration
Les fleurs : source éternelle d’inspiration
Les fleurs : source éternelle d’inspiration
Les fleurs : source éternelle d’inspiration

Les grands maîtres de la joaillerie comme René Lalique l’ont bien compris. Les fleurs démontrent la beauté ultime que nous offre la nature.

Découvrons les grands joailliers et les créateurs qui leur rendent merveilleusement hommage.

Pour ceux qui restent sur Paris cet été, la maison Van Cleef & Arpels propose au sein de sa boutique Place Vendôme une exposition « Joaillerie florale, de jour et de soir ». L’exposition réunit une quarantaine de pièces aux motifs, formes et harmonies chromatiques typiques des années 1930 à 1960, reflétant l’omniprésence des fleurs, de la végétation et des oiseaux dans l’histoire du joaillier. A l’époque, pour le jour, on privilégiait l’or jaune comme le clip Bouquet de 1938 qui associe avec audace l’or jaune aux topazes orangées, aigues-marines, saphirs et rubis. À l’occasion d’un grand bal ou d’une fête mondaine, on privilégiait le platine. Ici entre en scène, les pièces en Serti Mystérieux™, quintessences de l’art de Van Cleef & Arpels.

Exposition jusqu’au 2 septembre 2018 : boutique Van Cleef & Arpels au 20, place Vendôme à Paris.

La boutique Miller, célèbre antiquaire de bijoux anciens et signés depuis 3 générations, confirme que le thème floral reste un vrai best seller. A titre d’exemple, la maison Miller propose un bracelet jonc du XIXème siècle, rehaussé d’une branche de muguet, sertie de diamants taille rose et de perles blanches de forme baroque. Autre pièce maîtresse : une célèbre broche de René Boivin de 1980 « Bouquet de Violettes » comprenant 18 fleurs mobiles serties de rubis, améthystes et saphirs et 3 feuilles pavées de grenats tsavorites.  Des bijoux à la beauté intemporelle.

Célèbre pour ses diamants exceptionnels, la maison Harry Winston joue pour l’été sur la couleur avec sa collection « Forget-me-not ». S’inscrivant dans la tradition de la maison et mariant la beauté de la nature aux pierres les plus somptueuses, les designers maison, inspirés par le désormais regretté Maurice Galli, ont réinventé le myosotis sauvage. La collection Forget-Me-Not met à l’honneur la silhouette gracile de la fleur avec des saphirs bleus ou roses, rehaussés de diamants lumineux.

Le cristallier  Lalique célèbre cette année les 130 de la maison. Pour rendre hommage aux créations originales et au style unique de René Lalique, inventeur du bijou moderne, 8 nouveautés bijoux fantaisie animent les collections emblématiques de la Maison. Motif floral récurrent de l’œuvre  de René Lalique, le muguet est un symbole porte-bonheur par excellence. Dès le tournant du XIXème siècle, René Lalique le décline sur ses bijoux précieux avant d’orner de ce motif ses bijoux fantaisie en verre, flacons de parfum et de nombreux autres objets. Sur le bracelet Muguet avec les fleurs en pampilles, chaque clochette en cristal est sculptée dans le cristal brillant révélant en son cœur  une poudre de cristal blanc pour évoquer la couleur éclatante des brins de Muguet.

Le créateur-joaillier Marc Alexandre, connu pour ses créations autour du thème des contes et légendes, se laisse aussi séduire par la beauté environnante. Il propose des bagues de commande portant le nom de leur propriétaire comme sa bague d’Arielle ou ici les fleurs de Sophie. Une fleur pistil cœur est sertie en son centre d’un magnifique cœur en saphir rose, orné de pétales en saphirs et diamants. Tandis que l’autre fleur joue avec un magnifique dégradé de rubellite (pierre de centre), saphirs de couleurs et diamants cognac. En guise de bouquet final, le tout est rehaussé de grenats tsavorites sur les feuillages!

Catherine de La Ferrière, créatrice de la marque Gaby LF, a imaginé tout un univers autour de son personnage fétiche. Mademoiselle Gaby, dans son château familial du Morbihan, croit à son destin et à sa chance. La médaille « Trèfle » est un porte-bonheur avec un message : la promesse d’une vie trépidante marquée du sceau de la chance. Ses quatre pétales dessinent aussi les contours délicats de quatre cœurs. Entouré d’herbes vagabondes, le trèfle central insuffle allant et courage à celles qui le portent. Le trèfle entrelacé de lierre incarne Mademoiselle Gaby, son caractère volontaire et aventureux, son affection indéfectible pour la nature et la terre.

 

Kyra Brenzinger

 

Légendes :

Van Cleef & Arpels, Clip Bouquet, 1938- Or jaune, topazes, aigues-marines, saphirs, rubis – Ancienne collection d’Anna Gould, Duchesse de Talleyrand-Périgord et Princesse de Sagan
Boutique Miller, broche de René Boivin « Bouquet de Violettes » (période 1980) avec 18 fleurs mobiles serties de rubis, améthystes et saphirs et 3 feuilles pavées de grenats tsavorites sur or jaune
Harry Winston boucles d’oreilles de la collection « Forget-me-not » en saphirs bleus et diamants
Lalique, bracelet Muguet avec les fleurs en pampilles sur argent
Marc Alexandre, bague de Sophie, saphir rose taille cœur, orné de pétales en saphirs et diamants. Pierre de centre rubellite, ornée de saphirs de couleurs et diamants cognac. Feuilles en grenats tsavorite sur or rose et jaune
Gaby LF, médaille « Trèfle »  en or rose