Avec grande dextérité, la joaillière Karen Gay travaille la matière pour créer des bijoux poétiques avec une grande sensibilité artistique qui la caractérise. Quand une créatrice venant des pays nordiques rencontre la chaleur du métal, elle nous transporte à travers un voyage sidéral.

– Comment vous est venue la passion pour l’orfèvrerie ?

Karen Gay: Ayant passé toute mon enfance en Angleterre, j’ai poursuivi mes études à l’école des Beaux-Arts où, pendant 4 ans, j’ai appris a dessiner et fabriquer des bijoux. Ma mère étant d’origine danoise, j’ai continué mes études à l’école d’orfèvrerie et de joaillerie de Copenhague.

– Et vous avez commencé à collaborer avec la célèbre marque danoise Georg Jensen ?

Karen Gay: En effet, c’est une marque incontournable au Danemark et c’était une expérience très formatrice qui m’a ouvert sur la création de bijoux. Mais je me suis décidée de m’établir en France en 1988.

– Qu’est-ce que vous aimez dans la création d’un bijou ?

Karen Gay: Je suis surtout fascinée par le travail du métal. J’aime forger, marteler et faire fusionner l’or et l’argent. J’utilise notamment comme technique la « réticulation ». En contact direct avec la surface du métal avec la flamme de mon chalumeau, je décompose le solide en un amalgame de matières précieuses où l’or jaune se mêle à l’or blanc, l’or rouge à la platine, ou encore l’or fin à l’argent. Ce métal brut ainsi obtenu, est comme jailli d’un volcan. Il est ensuite travaillé pour créer des œuvres déstructurées et organiques, éclairées enfin par des pierres précieuses et fines.

– C’est avec cette technique que vous avez créé votre dernière bague pour le concours de création sur le voyage ?

Karen Gay: Il est vrai que ma bague « Out of Space » illustre parfaitement ce travail de fusion entre l’or rouge, jaune et l’or fin. J’ai parsemé de brillants et de saphirs orange pour représenter les étoiles et la perle de culture de Tahiti bouge symbolisant une planète. Car ce que j’aime particulièrement dans un bijou, c’est le mouvement, d’enlever l’aspect statique et donner de la cinétique à certains éléments, créant une bijou plus vivant et interactif avec la personne qui le porte.

– Vous avez dédié toute une collection sur les astres…

Karen Gay: La thématique du cosmos me fascine et revient régulièrement dans mon travail. Pour le salon Mes Créateurs Joailliers, je vais présenter une collection de 10-15 pièces autour de ce thème comme la bague « Philae » en hommage à ce petit robot qui a atterrit sur la comète Tchouri après presque 11 ans de voyage. Je le représente avec un diamant brut tel une lumière infinie dans l’espace.

– Vous utilisez finalement très peu les pierres.

Karen Gay: Il est vrai que dans mes bijoux, le métal prime. J’aime les nuances du mélange de l’or et aussi le travail rugueux des surfaces où l’on voit le travail de la main de l’homme. Les pierres sont faites pour apporter une touche de couleur ou d’éclat et souvent, il faut explorer le bijou pour les voir parfois cachées sous le bijou !

– Vous vous inspirez aussi des fleurs ?

Karen Gay: Vivant à la campagne en région parisienne, j’aime la beauté de ce qui m’entoure : l’infiniment grand avec les étoiles et l’infiniment petit avec la nature ! Ma bague « Summer Flowers » propose 3 fleurs qui ne sont pas fixées sur les pistils en diamants et peuvent ainsi bouger au gré du mouvement de la main. J’ai fait plusieurs déclinaisons de ces fleurs en bague, mais aussi un pendentif avec une fleur plate comme pressée dans un livre.

– Et vous proposez aussi des créations géométriques et sculpturales ?

Karen Gay: Pour cette thématique, j’utilise une autre technique en partant d’un cercle que je forge et que je déforme. C’est le cas de mon pendentif « Twist and Pearl » avec un cercle qui devient une spirale. La force du cercle m’inspire et doit venir de mes racines nordiques des Vikings ! J’ai exploré aussi un travail de fils soudés avec le pendentif « Square in round » en créant tout un jeu de construction architectural très aérien. Le bijou est en quelque sorte de l’art portable !

– Créez-vous des bijoux sur commande ?

Karen Gay: Bien entendu c’est le cœur de mon métier de faire du sur-mesure ! J’aime ce travail d’échange avec le client et que le bijou devienne personnel et peut-être transmis de génération en génération. Comme je ne fais pas de travail sur une cire comme la plupart des bijoutiers, je propose au client d’essayer le bijou en créant un prototype sur argent. Cela permet d’obtenir les bonnes proportions et au client de visualiser déjà le bijou qui sera réalisé par la suite en or.

– Et vous créez aussi des objets en art de la table ?

Karen Gay: En effet, je présente sur le prochain salon le Carrousel des Métiers d’Arts et de Création au Louvre des pièces d’orfèvrerie comme des coupelles, bougeoirs, vases, cuillères … Ma formation d’orfèvre me permet de travailler différentes disciplines et c’est un vrai plaisir de faire découvrir au public l’ensemble de mes créations !

Interview de Kyra Brenzinger

Pour en savoir plus :
http://www.galerie-kmg.com/
karen.gay@galerie-kmg.com

Exposition aux salons :

– Salon Mes Créateurs Joailliers du 18-21 novembre à l’hôtel de l’Industrie à Saint-Germain-des-Prés à Paris
– Le Carrousel des Métiers d’Arts et de Création du 1-4 décembre 2016 au Carrousel du Louvre

Légendes :
Bague « Voyage out in space », fusion de l’or rouge, or jaune 18ct, brillants, saphirs orange, perle de culture de Tahiti – Crédit photo : Laurent Thion
Bague « Dance avec une météorite », fusion d’or jaune, or blanc 18ct et d’or fin, brillants
Bagues « Summer Flowers », or jaune, blanc 18ct et or fin, brillants
Bague « When the night rolls in », saphir noir étoilé cabochon, diamants blancs et noirs sur or blanc 18ct – Crédit photo : Laurent Thion
Bague « Amas d’étoiles », or jaune, or blanc 18ct et brillants – Crédit photo : Laurent Thion
Bague « Sun set », grenat Hessonite cabochon et diamants sur or rouge et or blanc 18ct
Pendentif- « Twist and pearl », or jaune et or blanc 18ct
Pendentif- « Square in round », or jaune, or blanc 18ct et brillants
Pendants d’oreilles « Vienne », or jaune et or blanc 18ct
La créatrice Karen Gay devant son établi