OZ-Bijoux séduit les bijoutiers avec son concept révolutionnaire !
OZ-Bijoux séduit les bijoutiers avec son concept révolutionnaire !
OZ-Bijoux séduit les bijoutiers avec son concept révolutionnaire !
OZ-Bijoux séduit les bijoutiers avec son concept révolutionnaire !
OZ-Bijoux séduit les bijoutiers avec son concept révolutionnaire !
OZ-Bijoux séduit les bijoutiers avec son concept révolutionnaire !
OZ-Bijoux séduit les bijoutiers avec son concept révolutionnaire !
OZ-Bijoux séduit les bijoutiers avec son concept révolutionnaire !
OZ-Bijoux séduit les bijoutiers avec son concept révolutionnaire !
OZ-Bijoux séduit les bijoutiers avec son concept révolutionnaire !

La première marque de bijoux connectés OZ-Bijoux a créé l’événement, lors du dernier salon Bijorhca Paris et continue son avancée auprès du réseau HBJO.

Philippe Le Ray, directeur marketing et de communication de la marque, nous confie ses avancées stratégiques.

Depuis le lancement de votre marque au salon Bijorhca, combien de points de ventes vous ont référencés ?
Philippe Le Ray : Nous sommes déjà très satisfaits car en l’espace de 2 mois, nous avons ouvert déjà 30 points de vente et attendons environ 40 ouvertures d’ici janvier 2019.

Dans quelles régions de France se situent les implantations ?
Philippe Le Ray : Nous avons déjà obtenu le référencement auprès des plus grands regroupements français comme Synalia et Les Nouveaux Bijoutiers. Notamment, nous travaillons avec un point de vente Synalia à Menton qui accompagnera cette mise en place en décembre avec une campagne d’affichage et présentera la marque sur un corner. Sinon, nous avons également des boutiques partenaires sur toute la France comme à Cannes, Nantes, Apt, coulommiers…

D’après-vous qu’est-ce qui plait dans ce concept ?
Philippe Le Ray : Le fait que ce bijou réponde de façon abordable, simple et fiable à de multiples situations auxquelles tout le monde s’identifie. Parents, seniors, étudiants. Il rassure et permet d’agir sereinement en cas de nécessité, c’est un vrai compagnon du quotidien. Et surtout notre technologie existant depuis plus de 2 ans, le produit est fiable et sans contraintes pour le bijoutier qui peut le vendre en toute confiance. Enfin proposer ce produit innovant c’est aussi répondre à la demande d’une nouvelle clientèle donc s’ouvrir à un nouveau marché.

Et vous proposez un accompagnement marketing très développé…
Philippe Le Ray : En effet, pour les aider à vendre, nous leur proposons un produit parfaitement marqueté avec du mobilier, PLV, film de présentation, formation…et une identité forte s’inspirant de l’univers du « Magicien d’Oz ».

Avez-vous une hotline pour l’installation de l’application ?
Philippe Le Ray : Bien-sûr, le rôle du détaillant n’est pas de s’inventer expert en technologie. Regardez les horlogers qui ont voulu s’improviser dans cet univers, le résultat n’a pas du tout été satisfaisant ce qui a fait douter les détaillants de la fiabilité du bijou connecté. Notre métier chez Meetphone est la création de solutions digitales. Nous avons une parfaite maîtrise de la technologie que nous avons inséré dans le bijou. Avec notre application nous permettons à tout utilisateur de nous contacter via une hotline ou un email, sans oublier le tutoriel de l’application qui explique et guide très bien les utilisateurs.

Comment va évoluer la collection de bijoux connectés ?
Philippe Le Ray : La première collection est composée de 53 références qui s’inspirent surtout de l’univers du Magicien d’Oz. Pour la seconde collection, nous souhaitons proposer un panel de 300 modèles avec des lignes plus épurées et consensuelles ciblant 4 groupes : les adolescents, les femmes actives, une collection mixte et les séniors+.

Avez-vous fait appel à un studio de création ?
Philippe Le Ray : En effet, nous avons choisi le studio Etendart qui a une expérience éclectique des marques internationales (Dior, Hermès, Balmain, Arthus Bertrand) et surtout une approche sensorielle des nouvelles technologies. Nous avons travaillé sur le poids et le volume des bijoux et des matières comme la laque, l’émail ou le cuir.
Mais prochainement, je pourrais vous en dévoiler plus !

Interview par Kyra Brenzinger

Pour en savoir plus :
contact@oz-bijoux.com
https://www.oz-bijoux.com/