La Place Vendôme joue aux chaises musicales !
La Place Vendôme joue aux chaises musicales !
La Place Vendôme joue aux chaises musicales !
La Place Vendôme joue aux chaises musicales !
La Place Vendôme joue aux chaises musicales !
La Place Vendôme joue aux chaises musicales !
La Place Vendôme joue aux chaises musicales !
La Place Vendôme joue aux chaises musicales !
La Place Vendôme joue aux chaises musicales !
La Place Vendôme joue aux chaises musicales !
La Place Vendôme joue aux chaises musicales !

 

Ces derniers mois, on a assisté à un véritable bal des boutiques de joaillerie qui changent d’emplacement passant de la Place Vendôme à la rue de la Paix et vice versa.

Le 8 juin dernier, la marque italienne Buccellati inaugurait avec faste sa nouvelle adresse au 1, rue de la Paix à Paris. Cédant à LVMH leur emplacement historique de l’angle de la Place Vendôme donnant sur la rue Castiglione, la famille Buccellati est venue au grand complet rappelant l’importance de Paris sur l’échiquier de la joaillerie mondiale. Andrea Buccellati, président de la marque était accompagné de sa fille Lucrezia, designers maison, tandis que Maria Christina Buccellati, directrice de communication venait avec son cousin Luca Buccellati, directeur des relations commerciales. Sur plus de 200 m2, la marque a profité de  mettre en place le nouveau concept des architectes Vudafieri Saverino Partners que Buccellati a utilisé pour les dernières boutiques de New York, du corner des Galeries Lafayette à Paris ou à Hong Kong. L’écrin parisien offre une image d’élégance sophistiquée à l’image de sa joaillerie, une dentelle d’or et de diamants, dotée d’un savoir-faire unique. Parmi les invités, Sarah et Marc Lavoine, Karine Viard ou Mélanie Thierry ont apporté une touche glamour à l’événement parfaitement réussi.

L’emplacement du 1, rue de la Paix avait été longtemps convoité notamment par la maison anglaise Graff. Mais elle a finalement préféré s’installer au 17 Place Vendôme, juste à côté du Ritz qui vient également d’inaugurer sa réouverture tant attendue. La maison Graff a fait appel à l’architecte de renom Peter Morino qui a joué une mise en scène opulente. Inspirées de l’élégance du XVIIIème siècle, des colonnes majestueuses créent une perspective entrecoupée de somptueuses vitrines en cuivre facettées comme des diamants. Les luxueux murs sont recouverts de velours gaufrés et les pierres sur le sol créent un damier de nuance gris pâle et vert d’eau. Les bureaux, revêtus de cuir encerclé d’un contour cuivré offrent une expérience exceptionnelle aux clients de la maison qui découvrent notamment les merveilleux diamants de couleur qui ont fait la réputation légendaire de la maison Graff.

Le 14 juin, le joaillier Lorenz Bäumer a organisé une « Demolition Party »  dans sa boutique de la Place Vendôme pour annoncer son déménagement à la même adresse mais juste en face du passage du N°19. Lorenz Bäumer, habillé de son casque de chantier, a souhaité que cette soirée soit particulièrement joyeuse avec des musiciens mexicains et une miss-tequila servant aux 300 convives ses verres portés sur une ceinture de munitions.  Une fête joyeuse, assez loin des codes habituels de la place Vendôme, pour marquer l’arrivée d’une nouvelle ère et d’une nouvelle liberté d’expression créative pour Lorenz Bäumer.  Son ancienne boutique sera reprise prochainement par Damiani qui avait délaissé le quartier depuis presque 1 an… La suite en septembre pour l’inauguration !

Reportage de Kyra Brenzinger

Légendes :
Lors de l’inauguration de la boutique à Paris, Luca Buccellati, Maria Christina Buccellati, Andrea Buccellati et sa fille Lucrezia
Karine Viard et Andrea Buccellati
Maria Cristina Buccellati, Marc Lavoine et sa femme Sarah
Devanture de la nouvelle boutique Buccellati au 1, rue de la Paix à Paris
La maison Graff a fait appel à l’architecte de renom Peter Morino pour sa boutique au 17, Place Vendôme
Inspirées de l’élégance du 18ème siècle, les couleurs gris pâle et vert d’eau contrastent avec les vitrines et les bureaux encerclés d’un contour cuivré
Collier Graff en diamants jaune fancy et blancs
Lorenz Bäumer et des invités pendant sa Demolition Party en juin dernier
Kyra Brenzinger, rédactrice en chef du guide-joaillier portant le costume Demolition Party
Dans la boutique de Lorenz Bäumer, une miss-tequila servait aux 300 convives ses verres portés sur une ceinture de munitions
Lorenz Bäumer, bracelet-manchette Mikado et  broche Bateau