Le Ritz ouvre ses portes à la Haute Joaillerie
Le Ritz ouvre ses portes à la Haute Joaillerie
Le Ritz ouvre ses portes à la Haute Joaillerie
Le Ritz ouvre ses portes à la Haute Joaillerie
Le Ritz ouvre ses portes à la Haute Joaillerie
Le Ritz ouvre ses portes à la Haute Joaillerie

Véritable écrin de la Place Vendôme, remis à neuf avec succès en juin dernier, le Ritz a reçu pendant la semaine de la Haute Couture des joailliers qui savent réinventer avec maestria  le bijou.

Tasaki et ses perles d’exception

Installée au cœur de la somptueuse galerie du célèbre palace Parisien, Tasaki dévoile dans sa boutique le raffinement de ses parures Haute Joaillerie « Ritz Paris par Tasaki ». A l’occasion, la maison japonaise a fait appel au jeune designer de mode new-yorkais Thakoon Panichgul, encensé par la célèbre rédactrice en chef Anna Wintour. Il faut dire que son regard visionnaire sur la joaillerie lui  a permis de créer des pièces d’exception comme ce collier en forme d’étoile géante, orné de perles Akoya ou le collier Rêve Ritz, constellé d’éclairs endiamantés. Le joaillier Tasaki, bénéficiant du statut exclusif de premier acheteur au Japon de diamants bruts auprès du groupe diamantaire de Beers, ne sélectionne que les plus belles pierres pour parer ses créations. On découvre ainsi les parures en forme de plumes ou de somptueux feux d’artifice qui nous emportent dans un univers précieusement onirique.

Suzanne Syz et ses œuvres joaillières

Installée aujourd’hui à Genève, Suzanne Syz n’oublie pas ses années à New York au contact d’artistes majeurs comme Andy Warhol, Jean Michel Basquiat ou Jeff Koons.

Ce foisonnement  artistique se lit à travers ses propres créations joaillières qui deviennent des œuvres d’art, présentées pendant la semaine de la Couture à l’hôtel Ritz à Paris. C’est le cas de son incroyable bague « Sex in the bath» qui avec humour nous plonge au cœur d’une aigue-marine de plus de 37 carats, soutenue par un corps de bague entièrement en cristal de roche et constellé de diamants bruts. Chez elle « big is beautifull », mais elle est aussi capable d’une extraordinaire légèreté avec son collier « The midsummer night dream » en titane, orné de 6 cabochons de saphirs (207 carats) flottant sur des anneaux de diamants !

Giampiero Bodino et ses montres à secret

Dans les salons de l’hôtel Ritz, Giampiero Bodimo a dévoilé pour la première fois 3 montres à secret, réalisées en pièce unique. « Fruits de mon imagination et véritables œuvres d’art joaillières, ces exceptionnels bracelets de Haute Joaillerie cachent en réalité de discrètes montres, protégées par une carapace de pierres précieuses qui les rend invisibles ». Dans un esprit romantique, il interprète le thème floral Primareva, composé de pétales de diamants et de délicats saphirs roses. Pour le modèle Rosa dei Venti, il orne la rose des vents d’un cabochon d’émeraude de Zambie de 11,49 carats. Version plus contemporaine, sa montre Mosaico joue sur la combinaison de halos de lumière en diamant blanc et spinelles noirs. Objets de luxe, ils incarnent le style du créateur italien, dont les accents classiques évoquent par certains côtés une nostalgie du passé.

Kyra Brenzinger

Les parures Haute Joaillerie « Ritz Paris par Tasaki » de la boutique Tasaki au sein de la galerie du Ritz
Tasaki, collier Rêve Ritz de la collection « Ritz Paris par Tasaki », perles baroques Akoya et diamants sur or jaune
Suzanne Syz, bague « Sex in the bath», aigue-marine de plus de 37,35 carats, cristal de roche et diamants bruts
Suzanne Syz, collier « The midsummer night dream », cabochons de saphirs (207,35 carats) et diamants sur platine
Giampiero Bodino, montre à secret Primavera, diamants jaunes (1,45 carats), saphirs roses, émeraudes, diamants blancs, jaunes, cognac et gris sur or blanc et or jaune.
Giampiero Bodino montre à secret Rosa dei Venti, émeraude de Zambie de 11,49 carats, rubis, émeraudes, saphirs, diamants, or blanc