Sipora Aguia, des bijoux pour une colorthérapie !
Sipora Aguia, des bijoux pour une colorthérapie !
Sipora Aguia, des bijoux pour une colorthérapie !
Sipora Aguia, des bijoux pour une colorthérapie !
Sipora Aguia, des bijoux pour une colorthérapie !
Sipora Aguia, des bijoux pour une colorthérapie !
Sipora Aguia, des bijoux pour une colorthérapie !
Sipora Aguia, des bijoux pour une colorthérapie !

Les collections de Sipora Aguia sont à son image : pétillantes et aux couleurs enjouées. Rencontre avec une créatrice citoyenne du monde qui a vécu entre la Colombie, la France et les Etats-Unis.

– Quelle a été votre formation initiale et comment êtes-vous arrivé à créer des bijoux ?
Sipora Aguia : Début des années 90, j’étais étudiante en design industriel à l’université Javeriana à Bogota en Colombie. Déjà à l’époque, je créais des petits bijoux pour me faire un peu d’argent et j’ai commencé à vendre ces bijoux aux vendeurs professionnels proches de mon université. Par moi-même, j’ai donc appris à souder, couper, polir, et toutes ces techniques fondamentales. Nous avions à l’université des ateliers qui nous permettaient d’expérimenter de nouvelles créations.

– Vous êtes ensuite venue en France. Pouvez-vous nous parler de votre première expérience avec le bijou couture ?
Sipora Aguia : Une de mes connaissances qui connaissait mon travail m’a mise en relation avec l’atelier Cinemarc à Paris, un atelier qui fabriquait des bijoux pour des grands noms de la haute couture. Notamment, j’ai eu la chance de fabriquer et participer à la création de la dernière collection de Monsieur Yves Saint Laurent !

– Pouvez-vous nous parler de quelques pièces et est-ce que cela a changé votre vision du bijou ?
Sipora Aguia : Travailler pour la haute couture est un vrai plaisir pour quelqu’un qui aime les beaux matériaux et nous n’avions pas de limites, ni du temps passé sur la pièce, ni dans les matières utilisés. Pour YSL, c’était la responsable des accessoires, Loulou de la Falaise qui nous envoyait les croquis. Ensuite, l’atelier proposait des idées, des maquettes, des prototypes, qu’elle regardait, essayait et nous faisions ensuite les modifications. Nous utilisions beaucoup l’argent, les pierres et les perles. Je garde deux pièces particulièrement en mémoire : un cœur rouge complètement serti de pierres, une pièce emblématique de la marque et une paire de boutons manchettes, martelée en argent, poli à la main, qui donnait un effet miroir à facettes.

– Qu’est-ce qui vous a décidé de vous lancer en tant que marque ?
Sipora Aguia : Depuis toujours, j’avais eu le désir de lancer ma propre marque, mais j’avais peur de la charge que cela impliquait. L’expérience dans les différentes ateliers et les différents postes que j’ai eu l’opportunité de réaliser, m’ont permis de réunir petit a petit les compétences pour me lancer. En fait, la naissance de mes enfants a été l’effet déclencheur : J’avais besoin de plus de liberté des horaires et j’avais aussi envie de développer et avancer dans ma carrière professionnelle.

– Pouvez-vous nous décrire votre style de design ?
Sipora Aguia : C’est difficile parler de soi-même et de son style, mais je crois qu’il est plutôt contemporain, épuré et avec une touche de couleurs. J’aime essayer des nouvelles matières ou textures, car je suis toujours à la recherche de nouvelles choses qui pourront m’inspirer !

– Pouvez-vous nous parler de votre collection best seller ?
Sipora Aguia : Ma collection best seller est sans doute la collection « Constellations ». Des bagues avec des sphères interchangeables que je décline aussi en colliers, boucles d’oreilles et bracelets. Les sphères sont en laiton recouvert de résine colorée et je les propose sur des corps de bagues en argent ou en laiton plaqué à l’or fin.
Aujourd’hui, j’ai plus de 150 couleurs disponibles dans cette collection, donc le nombre des combinaisons est infini. L’idée est de proposer à chaque femme son bijou unique !

– Comment faites-vous pour vous faire connaître en France et à l’international ?
Sipora Aguia : En France, la marque est déjà présente dans certaines boutiques qui référencent différents créateurs comme dernièrement avec la boutique Psyché dans le Marais. Sinon à l’étranger, Sipora Aguia est vendue dans des grands magasins comme Daimaru Matsuzakaya Department Store ou Ships au Japon et Harvey Nichols à Hong-Kong ou à Singapour.
Aujourd’hui, je me sens prête pour approcher les concepts stores et les grands magasins en France… Optimiste comme je suis, j’espère que l’année 2018 me réservera de belles surprises !

Interview par Kyra Brenzinger

Pour plus d’informations :
aguiasippora@gmail.com
http://www.siporaaguia.com/