Soligems, une créatrice engagée !
Soligems, une créatrice engagée !
Soligems, une créatrice engagée !
Soligems, une créatrice engagée !
Soligems, une créatrice engagée !
Soligems, une créatrice engagée !
Soligems, une créatrice engagée !
Soligems, une créatrice engagée !
Soligems, une créatrice engagée !

 

Dans la joaillerie, il est rare de rencontrer une créatrice qui se mobilise pour des causes humanitaires. C’est chose faite avec Véronique Ragagnon qui nous parle de ses passions : les pierres, mais aussi l’île de Madagascar.

– Vous semblez être très attachée à Madagascar. Pouvez-vous nous dire pourquoi ?

Véronique Ragagnon : En effet, je suis née là-bas un peu par hasard car mes parents y ont vécu quelques années. Mais j’ai passé le reste de mon enfance en France et j’y suis retournée seulement en 2008, lors d’un voyage organisé par l’Association Française de Gemmologie. A cette occasion, j’ai pu découvrir les régions minières fabuleuses, des paysages grandioses mais aussi me rendre compte de la grande pauvreté de ce pays…

– C’est pourquoi vous investissez une partie de vos ventes dans les associations locales ?

Véronique Ragagnon : C’est l’idée de mon nom Soligems : des gemmes solidaires. En rentrant de ce voyage qui m’a beaucoup marqué, j’ai voulu créer un projet qui permette de redonner quelque chose localement. J’ai sélectionné plusieurs associations caritatives (ndlr : que vous retrouverez sur son site) qui proposent différents projets pour les enfants ou pour des micro-crédits. Les clients font directement un chèque à l’ordre de l’association ce qui leur permet de recevoir l’attestation fiscale liée au don et  permet également de voir toute la transparence de ma démarche.

– Vos pierres proviennent des pays que vous découvrez ?

Véronique Ragagnon : Il est vrai que je prends l’opportunité de mes voyages comme en Birmanie, au Sri Lanka ou en Tanzanie pour acheter des pierres à la source. Mais finalement, j’achète surtout dans les salons car cela permet d’avoir des pierres de premier choix qui sont triées pour leur qualité et leur taille.

– Comment abordez-vous le processus créatif ?

Véronique Ragagnon : Je pars toujours de la personnalité de la pierre. Selon sa taille et ses couleurs, mes idées prennent forme.

– Avez-vous des pierres de prédilection ?

Véronique Ragagnon : En tant que grande passionnée des pierres et avec mes études de gemmologie (école ING, université de Nantes), j’aime les pierres qui ont de la personnalité comme les spinelles bleus et mauves ou des saphirs violets avec des couleurs incroyables. J’aime aussi les tourmalines notamment celles que j’ai trouvées à Madagascar provenant des mines du Mont Ibity de la région d’Anstirabé que j’ai montées sur mon pendentif « Equilibre ».

– Vous évoquez souvent différentes cultures à travers vos créations…

Véronique Ragagnon : Il est vrai que l’art et les cultures me passionnent. D’ailleurs, la bague « Route de la Soie » a été inspirée par un vase que j’ai découvert au musée du Louvre au département des Arts Islamiques. J’ai voulu retranscrire le contraste des couleurs en recouvrant les saphirs d’une nuance de bleu captivant avec des œillets en or rose.

– Le concours de création du salon Mes Créateurs Joailliers est justement sur le thème des voyages !

Véronique Ragagnon : Ce thème m’était vraiment prédestiné ! Pour le concours, je présente la bague « Lotus » avec le rose indien des spinelles qui évoque l’explosion de la Fête des couleurs au Rajasthan, mais aussi la couleur du lotus, fleur sacrée en Inde. Le spinelle mauve  de centre de 3,26 carats est souligné par un entourage en forme de volutes caractéristique de l’architecture des temples indiens.

– Comment définiriez-vous votre style ?

Véronique Ragagnon : Mon style est assez classique car je souhaite créer des bijoux que l’on a plaisir à porter facilement et souvent. Tout le monde ne va pas au festival de Cannes ! Ma touche de fantaisie vient surtout du choix des pierres que l’on ne trouve pas dans la joaillerie traditionnelle. Ma personnalité créative se voit à travers l’art du mélange des couleurs, une façon de vous faire voyager avec des paysages joailliers !

Interview réalisée par Kyra Brenzinger

Exposition aux salons :
– Mes Créateurs Joailliers du 18-21 novembre à l’hôtel de l’Industrie à Saint-Germain-des-Prés à Paris
– Minéral Expo Paris les 2-4 décembre à l’espace Charenton à Paris

Pour en savoir plus :
http://www.soligems.com/

Légendes :
1- Bague « La route de la Soie », perle de Tahiti, saphirs bleus (4,15 carats) sur or blanc palladié et or rose
2- Pendentif Equilibre, 3 tourmalines de Madagascar pour 19 carats, pavage tourmaline sur jaune
3- Bague Lotus, spinelle mauve de centre de 3,26 carats, pavage spinelles roses et diamants sur or blanc palladié
4- Bagues Croix, saphir bleu, grenat spessartite, saphir rose de Madagascar,  tourmaline verte et diamants sur or blanc palladié
5- Bague Toi et Moi, spinelles rose et bleu pour un poids total de 4,7 carats et diamants sur or blanc palladié
6- Bague Zircon bleu de 2,7 carats, pavage spinelles noirs sur or blanc
7- Bague fleur, indigolite de 2,26 carats et diamants sur or blanc palladié
8- Bague Pagode, spinelle rouge de 2,10 carats et diamants sur or blanc
9- La créatrice Véronique Ragagnon, fondatrice de Soligems