Swarovski présente sa nouvelle édition Gem Visions 2017
Swarovski présente sa nouvelle édition Gem Visions 2017
Swarovski présente sa nouvelle édition Gem Visions 2017
Swarovski présente sa nouvelle édition Gem Visions 2017
Swarovski présente sa nouvelle édition Gem Visions 2017
Swarovski présente sa nouvelle édition Gem Visions 2017
Swarovski présente sa nouvelle édition Gem Visions 2017
Swarovski présente sa nouvelle édition Gem Visions 2017
Swarovski présente sa nouvelle édition Gem Visions 2017
Swarovski présente sa nouvelle édition Gem Visions 2017

Depuis quelques années, la division de Swarovski pour les pierres précieuses, pierres fines et oxydes de zirconium présente un cahier des tendances Gem Visions qui permet au secteur de la bijouterie-horlogerie de découvrir le potentiel créatif des pierres Swarovski.

Même si la nouvelle « génération Y » brouille les pistes et jouent avec les extrêmes, quatre tendances se dégagent pour l’année 2017. 

Existence : quand la science rencontre la spiritualité
C’est un hommage à la vie vers l’exploration de notre planète et de l’univers. Les inspirations viennent des trésors de la vie sous toutes ses formes allant des fossiles aux pierres brutes. Cette tendance s’adresse aux consommateurs exigeants à la recherche d’un luxe éthique avec des bijoux aux formes organiques et contemporains. Des explorateurs qui restent connectés avec le temps et la terre ou à la recherche d’une autre ère. Concernant les pierres, elles évoquent des temps reculés avec des surfaces patinées comme des agates,  pierres de lune, ambre, corail, fossiles, coquillages, marbre… ou encore de la marcassite aux reflets métalliques ou des pierres bicolores chatoyantes. Pour les couleurs, les teintes évoquent la nature : le vert mousse, le rouge lave, l’ivoire ou le gris ardoise. Les formes des pierres sont organiques, des cabochons, des tailles rose ou des tailles rondes aux effets lumineux presque mystiques.

Haute Gems : la célébration de l’opulence
Cette tendance est destinée aux passionnés de la couture avec la profusion de bijoux spectaculaires. Les pierres sont particulièrement brillantes avec des couleurs intenses et sont mises en scène avec grand art par des artisans avec un savoir-faire d’exception. Les bijoux utilisent une palette classique avec des combinaisons qui intensifient le côté théâtral : le rouge rubis, le rose tourmaline, le péridot ou l’améthyste et le jade. Les formes des pierres sont sophistiquées avec des tailles princesse ou marquise, assemblées en mosaïques pour intensifier les couleurs. Le travail du métal autour des pierres est très ouvragé et peut-être associé à de la dentelle d’or. Les pierres sont travaillées en serti invisible ou  avec de l’or noir pour intensifier le côté mystérieux des pierres.

Easy-Trans-Form: La versatilité du bijou
Cette tendance a permis d’analyser les nouvelles façons de porter un bijou : comment il est ressenti sur la peau ou comment il bouge avec le corps. Elle répond aussi au nouveau désir du consommateur d’avoir des bijoux transformables correspondant avec la vie à multiples facettes des femmes d’aujourd’hui. Pour les créer, on utilise de nouvelles matières comme la céramique high tech, des matières transparentes telles le cristal de roche ou les pierres bicolores comme l’amétrine. Les designers recherchent des matières iridescentes ou les pierres aux couleurs changeantes : l’opale, les pierres de lune, la labradorite. La luminosité du diamant est mêlée à des touches pastels. Les formes sont surtout géométriques avec des baguettes prolongées à l’infini.

Self-Art : Une nouvelle culture
La « génération Y » est aujourd’hui adulte et sa façon de communiquer et de consommer tranche complètement  avec les autres générations. Les bijoux doivent être à la fois rustiques, faits-mains, durables tout en apportant du sens avec une expression personnelle. Ainsi, certains designers revisitent le « vintage » ou la symbolique du rituel du bijou, tandis que d’autres créateurs l’utilisent comme un moyen d’expression artistique entre pop art, surréalisme ou street art. Les matières de synthèse sont à l’honneur avec des diamants de synthèse, des oxydes de zirconium, de la résine, des formes imprimées en 3D. Des couleurs sombres comme le diamant noir ou brun contrastent avec la brillance de l’émail, le cristal ou la howlite blanche marbrée. Le bleu intense du lapis lazuli est combiné à des couleurs chaudes caramel. Les pierres sont en forme de poires ou de briolettes et évoquent des pétales ou des bonbons en cabochons. Les sertis sont invisibles ou minimalistes et le métal est fait d’argent ou d’or rose qui se marient parfaitement avec la peau. Le bijou fait corps avec l’être humain en totale symbiose.

Kyra Brenzinger

Pour plus de renseignements :
https ://www.swarovski-gemstones.com

Légendes :
Pages extraites du livre Gem Visions 2017