The Munich Show : des jeunes créateurs aux professionnels de renom
The Munich Show : des jeunes créateurs aux professionnels de renom
The Munich Show : des jeunes créateurs aux professionnels de renom
The Munich Show : des jeunes créateurs aux professionnels de renom
The Munich Show : des jeunes créateurs aux professionnels de renom
The Munich Show : des jeunes créateurs aux professionnels de renom
The Munich Show : des jeunes créateurs aux professionnels de renom
The Munich Show : des jeunes créateurs aux professionnels de renom
The Munich Show : des jeunes créateurs aux professionnels de renom
The Munich Show : des jeunes créateurs aux professionnels de renom
The Munich Show : des jeunes créateurs aux professionnels de renom

Souvent la démarche créative d’un designer part d’une pierre unique ou originale. Les gemmes sont la spécialité du salon The Munich Show – Gemworld et à ce titre, les organisateurs souhaitent mettre en avant les talents de demain et ceux d’aujourd’hui.

Un espace Young Designers Corner

Lancé en 2011, le concours européen Young Designers Corner a pour but de promouvoir des jeunes talents dans la joaillerie. Le jury est composé de personnalités du secteur : fabricants, détaillants et presse professionnelle. Cette année, les  6  finalistes vont dévoiler au salon leurs créations uniques :

Dominika Durtan, venu de Pologne, est partie d’un morceau de jade polaire, trouvé dans la province de la Colombie britannique sur la côte ouest du Canada. Elle a sculpté en argent des motifs évoquant des figures primitives de sa Pologne natale pour créer une bague  « Duality » dévoilant une autre bague de plus petite taille.

Lily Mouteveli, venue de Grèce, propose une bague volumineuse au nom évocateur de « Saturne ». Elle joue avec les effets bruts de la galène noire, composée de sulfure de plomb qui semble tout droit sortie de cette planète mystérieuse. La théorie du chaos est résumée dans ce bijou donnant à réfléchir au sort fragile de l’humanité.

Lotte Mari Johanson, venue de Norvège, propose un bijou complexe en forme de libellule mi-insecte et  mi-robot. A porter sous forme de bague ou de broche, la libellule semble voler au-dessus de la main aux allures de mini-drone.

Eliana Petsch, venue de Idar-Oberstein célèbre ville pour sa taille des pierres, s’est inspirée de la figure de Batman. Son collier en cristal de roche est orné d’un motif Batman en argent. Elle évoque également la chauve-souris stylisée avec 2 boucles d’oreilles se balançant au bout d’une simple tige et laissant entrevoir les pierres brutes.

Ellen Oyan rend hommage à la « patience » avec des bijoux en forme de puzzle. Elle propose 5 bijoux avec des combinaisons différentes évoluant avec  la personne en bijou interactif.

Fani Zisi, venue d’Athènes, a baptisé sa bague avec humour « Full-fill-ment » évoquant une terrible journée avec une rage de dents. Comment l’or peut calmer les douleurs et apporter comme par magie la paix intérieure.

 

Les professionnels de renom se mobilisent pour participer au salon Gemworld

« Des trésors bruts directement de la mine aux designs innovants et jusqu’aux créations de bijoux exclusives, le salon Gemworld Munich est l’une des plus importantes plates-formes d’Europe et s’adapte toujours aux défis du marché avec de nouveaux concepts », explique Jens Rödel, directeur marketing du salon.

Les lapidaires et les marchands les plus renommés  viennent au salon de Munich comme  Karl Faller qui présentera ses nouveautés pour la première fois au Gemworld de Munich. « Au salon de Munich, nous pouvons recevoir de manière optimale notre vaste clientèle allemande et européenne », a déclaré Michelle Althöfer, responsable marketing. Avec plus de 40 000 visiteurs et 1 250 exposants internationaux, la grande fascination des trésors de la nature peut être ressentie auprès du grand public et des professionnels. « Contrairement aux salons de bijoux et d’horlogerie, on peut encore admirer l’origine des pierres sorties du sol et de notre planète », explique Claudia Hamann, experte en pierres précieuses. La variété de pierres précieuses présente au Gemworld Munich vient des quatre coins du monde comme avec le pavillon brésilien ou du Sri Lanka, les commerçants ramenant des pierres brutes provenant directement de la mine. De plus, des distributeurs internationaux  de pierres précieuses, tels que Antwerp Diamond Partners et Radiant Diamonds présentent leurs nouveaux produits à Gemworld. Des grands noms comme Paul Wild ou Hermann Grimm exposent dans la partie réservée aux professionnels.

 

Un nouveau concept de Showcases

Pour la première fois, les organisateurs testeront  un nouveau concept pour augmenter les opportunités de vente pour les détaillants et pour donner aux fabricants la possibilité de promouvoir leur marque auprès des consommateurs. Avec le concept « Showcase », les exposants du secteur « Professional » pourront s’adresser à leurs clients spécialisés et disposer d’une vitrine supplémentaire dans la zone ouverte où ils présenteront leurs collections au client final. « De nombreux fabricants veulent rendre leurs marques plus visibles auprès du grand public. Le concept de vitrine est exactement en adéquation avec cette démarche pour qu’ils réalisent un test in situ », conclut Christoph Keilmann, directeur général du salon de Munich.
Avec cette large gamme de produits, Munich Show-Gemworld offre aux détaillants, aux bijoutiers ou aux orfèvres une excellente occasion de compléter leur gamme de produits pour les prochaines fêtes de fin d’année.

 

Kyra Brenzinger

 

 Pour en savoir plus :
The Munich Show
Du 26-28 octobre 2018
https://munichshow.de/

Légendes :

Kreis Jewellery, bague avec Tanzanite de 27,2 carats et diamants sur or blanc et rose
Vikar Ahmed Fine Gemstones idar-Oberstein, Péridot de 121.01 carats
Diamwill Group, Antwerp, diamants fancy
Gudrun Schmidt, assortiment de pierres aux proportions de taille parfaites
Croquis présentant le nouveau concept de vitrines
Dominika Durtan, bague  « Duality » jade polaire et argent
Lily Mouteveli, bague « Saturne » en galène noire
Lotte Mari Johanson, bijou complexe en forme de libellule mi-insecte et  mi-robot
Eliana Petsch, collier en cristal de roche est orné d’un motif Batman en argent et boucles d’oreilles
Ellen Oyan bijoux en forme de puzzle « patience »
Fani Zisi, bague « Full-fill-ment »