Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales
Bruno da Rocha : du bijou naturaliste aux lignes architecturales

Installé à Vila Nova de Gaia au bord du Douro, en face de Porto au Portugal, Bruno da Rocha est reconnu comme maître-bijoutier distribué à l’international par des boutiques indépendantes.

Son univers poétique séduit avec ses bijoux presque vivants mettant en scène le règne animal et botanique en osmose avec le corps des femmes. Il nous parle de sa passion créative qui l’anime depuis plus de 30 ans.

Pouvez-vous nous parler  de l’inspiration de votre dernière collection automne/hiver 2021?
Bruno da Rocha: Pour cette saison, je me suis inspiré des Créatures Mythiques comme Medusa, mais aussi les serpents, les araignées géantes ou des fleurs. J’aime la fusion entre l’onirisme, l’imagination et les figures plus impressionnantes.

Dans vos collections, vous avez 3 thèmes récurrents : les insectes, le végétal et les lignes graphiques ?
Bruno da Rocha: J’essaye de réinventer la nature, combinée à un savoir-faire qui donne naissance à une représentation artistique avec des formes architecturales et géométriques, des insectes, plantes, fleurs et de nombreux éléments organiques… Mais transposés dans un environnement urbain. Le monde me fascine et m’inspire avec des messages venus de la nature, mais aussi des villes.

Vos lignes évoquent aussi l’Art Nouveau très tendance…
Bruno da Rocha: C’est vrai que c’est une période que j’aime particulièrement avec des grands maîtres comme René Lalique, Georges Fouquet, Alfons Maria Mucha ou Gustav Klimt.

Vos bijoux sont pleins de mouvement. Est-ce que le bijou est un art vivant pour vous ?
Bruno da Rocha: Quand je crée des pièces inspirées de l’Art Nouveau avec des éléments organiques, mes mains et mes bras semblent danser autour de la pièce en métal. Les outils se mettent en mouvement comme s’il s’agissait d’instruments célestes qui donnent vie au métal avec le feu qui le rend malléable. La sensation de mouvement dans l’Art Nouveau me fascine et semble nous envelopper dans un rêve. L’expression art vivant donne sens à ma passion.

A l’inverse, vos lignes graphiques sont basées sur les lignes architecturales ?
Bruno da Rocha: En effet, l’architecture et l’urbanisation sont également des sources d’inspiration. Souvent, j’observe des immeubles abandonnés, des résidences ou des immeubles administratifs. Je capture des détails et j’augmente leurs dimensions pour les transposer dans un monde magique des bijoux.

Quelle est votre pièce emblématique ?
Bruno da Rocha: La pièce la plus impressionnante et représentative de mon processus créatif est la broche araignée. Elle réunit toutes les techniques traditionnelles de la bijouterie, mais dans un univers contemporain. L’échelle de grandeur est fondamentale : chaque pièce doit avoir la parfaite dimension, le poids exact, beaucoup de volume et surtout l’élément essentiel, le mouvement. On peut aimer cette pièce ou la détester par son réalisme, mais elle peut devenir un objet luxueux. Je ne copie jamais la nature, je la réinvente ! J’essaye de montrer qu’au delà de la peur primitive d’une araignée, on peut avoir de l’admiration pour sa perfection et son élégance.

Quelles matières utilisez-vous ?
Bruno da Rocha: J’aime les matières nobles comme l’argent, l’or et des belles pierres et perles. J’utilise surtout l’argent permettant une grande liberté créative avec des pièces imposantes. Récemment, j’ai utilisé des matières plus audacieuses comme la porcelaine ou le PVC.

Est-ce que vous vendez auprès des boutiques des musées ?
Bruno da Rocha: En effet, j’ai travaillé dernièrement avec le Musée Hermitage à Amsterdam pour une exposition sur les bijoux et les costumes qui a été un très grand succès. Il y a 3 ans, j’ai également réalisé  des pièces, inspirées de l’architecture  du musée Serralves à Porto à leur demande ou encore vendu certaines pièces de ma collection à des musées allemands. J’aimerais développer ce genre de collaboration avec des musées français ou internationaux.

Vous avez créé un nouveau site dédié aux professionnels, mais aussi au grand public ?
Bruno da Rocha: A travers les salons, j’ai toujours vendu uniquement aux professionnels. Mais dans certains pays, je n’ai pas de boutiques qui vendent mes collections, donc j’ai choisi aussi de vendre au public grâce au site de vente qui est un outil de communication essentiel aujourd’hui.

Pouvez-vous nous parler  de la prochaine collection Printemps/Eté 2022 ?
Bruno da Rocha: Je me suis inspiré de la forêt tropicale avec des feuillages et des fleurs surdimensionnées ou des amphibiens (grenouilles, salamandres) captivants. Et en opposé, je vais mettre en scène les machines qui détruisent cette nature luxuriante parlant du combat injuste de l’avidité de l’homme face à la fragilité de la nature. Je souhaite présenter cette collection en janvier au sein du prochain salon Bijorhca-Who’s Next à Paris et j’espère intéresser de nouvelles boutiques avec cette nouvelles collection inédite !

Contact :

BRUNO DA ROCHA
Tél. 00 351 223 753 226

Email : brunodarocha@brunodarocha.com

https://www.brunodarocha.com/

Interview réalisée par Kyra Brenzinger

 

 

ENGLISH INTERVIEW: Bruno da Rocha

  • Can you tell me the topic of your new collection autumn/winter 2021 ?
    The new autumn/winter 2021 is inspired  on some Mystical Creatures like The Medusa.
    Snakes, Porcelain figures,  giant spiders, ants, flowers, the fusion between the oneiric, the imagination and the dramatic shapes
  • It seems you have 3 major topics: insects, vegetal and graphic topics ?
    i try to reinvent nature that, combined with great craftsmanship, results in emerging artistic representations…architectural and geometric shapes, insects, plants, flowers and many other organic elements….transported to an urban environment, the world fascinates me, we are full of beautiful inspiring messages, nature, city’s…

 

Your inspiration  is really in the Art Nouveau trend. Do you have some favorite jewelers of this time and why you like this period ?
I do have, Renee Lalique, Georges Fouquet, Alfons Maria Mucha, Gustav Klimt

  • Your jewelry is full with movement. Is jewelry for you a living art ?
    When I’m creating pieces inspired by art nouveau or organic elements, my hands and arms seem to dance when working the metal, the tools come together as if they were celestial instruments that bring the cold metal to life, fire helps make that metal in soft and moldable material. the sensation of movement so present in the art nouveau fascinates me, it’s as if it took us also in the dream movement. That’s why the expression living art makes so much sense to me. Its a passion, the surrealism is absolute…
  • Your graphic topic is based on architectural lines ?
    Yes, architecture is for me a very important source of inspiration, I often observe abandoned buildings, residential buildings and even state buildings and I can capture details that if i decrease the scale  it can be transported to the wonderful world of jewelry.
  • Which one is your masterpiece of the collection ?
    The most striking piece of my entire creative process is a spider pin, which brings together in one single element all the traditional jewelry manufacturing technique, but with a contemporary language. The volume and scale are fundamental in every piece I create and this piece has the perfect size, with the right weight, and full of reliefs and of course the essential element, the movement, this piece is capable of being loved or hated, due to the realism of the message even being a luxury object, I never copy nature but reinvent it, I always try to convey the feeling that insects, in this case arachnids give us, spiders cause us primitive fears but are also capable of causing us admiration for its perfection and elegance.
  •  Which materials are you using ?
    I have never been seduced by non-noble materials, I like to use silver, gold and high quality precious stones and pearls, I use silver in almost all my pieces due to the freedom to be able to exceed the scale of my pieces. I recently started to introduce some more daring materials like fine porcelain and PVC.

– Do you work with museums ?
I’ve worked with some museums, especially German ones, and at the Serralves Museum in the city where I live (Porto) with jewelry inspired by the building’s architecture, always in temporary exhibitions. In 2018 I was present at the Hermitage Museum store -Amsterdam to follow the Jewelry exhibition throughout the ages and it was a great success.

-You made a new website for professionals or public ?
My target audience has always been the professionals, but due to several requests and the impossibility of reaching certain markets and expose my large collections, I took the decision to have both, retailers and the public. Having an online website has become an essential tool for all brands and designers.

  • What is the spirit of the next S/S 2022 collection
    The new collection that I will try to show in the next edition of the Paris jewelry fair – Bijorhca-Who’s Next will be inspired by tropical forests, large leaves, large flowers and amphibians, it will also be inspired by the machines that destroy them, as an almost unequal fight of man’s greed against fragile nature immortalized in jewelry pieces.

Contact :

BRUNO DA ROCHA
Tél. 00 351 223 753 226

Email : brunodarocha@brunodarocha.com

https://www.brunodarocha.com/