Contes et légendes au pays de la joaillerie
Contes et légendes au pays de la joaillerie
Contes et légendes au pays de la joaillerie
Contes et légendes au pays de la joaillerie
Contes et légendes au pays de la joaillerie
Contes et légendes au pays de la joaillerie
Contes et légendes au pays de la joaillerie
Contes et légendes au pays de la joaillerie

En plus de leurs beautés fascinantes, les bijoux nous racontent parfois des histoires que les créateurs ont inventé pour nous transporter dans leur propre univers.

Aude Mathon et Émeline Piot inventent la Collection Unique

Fruit d’une véritable rencontre entre une joaillière et une artiste, la collection Unique est née à quatre mains. Célèbre atelier de Paris, Mathon Paris est chapeauté par Aude Mathon qui souhaitait renouer avec le travail d’artiste de son grand-père, fondateur des ateliers. C’est chose faite avec la rencontre de Emeline Piot qui dessine au feutre un univers mystique et onirique évoquant différentes civilisations.  Le défi joaillier était d’extraire quelques détails du tableau originel qui mesure près de 2 mètres pour créer des pièces de joaillerie d’exception. « Nous avons extrait 10 thèmes et il a fallu les interpréter en volume et en couleur avec des pierres et des métaux précieux », expliquent en cœur Aude Mathon et Émeline Piot. L’atelier Mathon, réputé pour sa dextérité technique et sa maîtrise de l’univers animalier, a su donner vie à des perroquets, aigles, éléphants ou lions. Les pierres multicolores se marient avec une technique innovante de laque, appliquée comme de l’émail plique-à-jour, tout en transparence et en délicatesse. L’originalité vient aussi de bijoux portés de façon asymétrique comme les boucles d’oreilles Eden, composées d’une parure luxuriante et d’un simple papillon de l’autre. Entre Eden et pays des merveilles, le voyage est tout simplement enchanté ! https://www.mathon-paris.com/www.emelinepiot.com

Lydia Courteille s’inspire de la chambre d’ambre de Saint-Pétersbourg

Toujours inventive, Lydia Courteille nous invite pour sa nouvelle collection Haute Joaillerie à découvrir la chambre d’ambre à travers son regard de joaillière. Cette pièce fascinante est au cœur du château de l’impératrice de Catherine de Russie, à Tsarskoïe  Selo à quelques kilomètres de Saint-Pétersbourg. Cette chambre d’ambre fut offerte par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume 1er au Tsar Pierre le Grand et installée dans le château de la Grande Catherine. Volé pendant la 2nd guerre mondiale par les Nazis, la chambre d’ambre fût reconstruite en 2003 pour le tricentenaire de la ville de Saint-Pétersbourg. Lors d’un voyage, Lydia Courteille fût fascinée par cette chambre d’ambre et a voulu l’interpréter à sa manière. N’aimant pas spécialement l’ambre, elle a reconstitué les nuances à travers un camaïeu de pierres, constitué d’opales de feu, citrines, saphirs jaunes, grenats et calcédoines.     S’inspirant de détails sur les panneaux, elle a donné vie à des anges ou animaux au style baroque tout en les modernisant avec du titane. Aimant les figures fantasques comme la Grande Catherine, Lydia Courteille a su rendre hommage  à cette femme qui a fait appel aux meilleurs  artisans de l’époque pour rivaliser avec toutes les cours européennes. https://www.lydiacourteille.com

Kyra Brenzinger

Légendes :

Photos 1-4 : Aude Mathon et Émeline Piot – Collection Unique
Boucles d’oreilles Quetzalcóatl, spinelles, tourmalines néons, saphirs, diamants et émeraudes
Bague Nkúma, spinelles, tourmalines Paraíba, saphirs bleus, diamants et émeraudes
Boucles d’oreille Eden – 2019, grenats, tourmalines, améthystes, citrines, spinelles, saphirs, diamants et émeraudes
Tableau “Arkhè” Emeline Piot, 2018-2019, dessin au staedtler sur carton blanc, 2mx1,60m. @adagp
Photos 5-7 : Lydia Courteille, collection Haute Joaillerie La Chambre d’Ambre, ornée d’opales de feu, citrines, saphirs jaunes, grenats et calcédoines sur titane
Photo 8 : La chambre d’ambre dans le château de Tsarskoïe  Selo reconstruite en 2003 pour le tricentenaire de la ville de Saint-Pétersbourg