Les couturiers de la danse : une nouvelle rencontre avec la mode
Les couturiers de la danse : une nouvelle rencontre avec la mode
Les couturiers de la danse : une nouvelle rencontre avec la mode
Les couturiers de la danse : une nouvelle rencontre avec la mode
Les couturiers de la danse : une nouvelle rencontre avec la mode
Les couturiers de la danse : une nouvelle rencontre avec la mode
Les couturiers de la danse : une nouvelle rencontre avec la mode
Les couturiers de la danse : une nouvelle rencontre avec la mode
Les couturiers de la danse : une nouvelle rencontre avec la mode
Les couturiers de la danse : une nouvelle rencontre avec la mode

L’extraordinaire Centre National du costume de scène et de la scénographie de Moulins propose depuis près d’un an son  exposition « couturiers de la danse, de Chanel à Versace ».

A défaut de pouvoir venir sur place, le Guide-Joailliers vous propose un immersion virtuelle.

L’exposition nous propose un voyage à travers le temps et les époques clés de l’histoire de la couture et de la danse durant un siècle. Très tôt au 20ème siècle, les couturiers vont s’intéresser à la danse dans un même élan : Gabrielle Chanel, pionnière par excellence, puis Yves Saint Laurent vont mettre le mouvement à la mode. Dans la foulée des créateurs comme Jean Paul Gaultier ou Christian Lacroix, Karl Lagerfeld ou Maria Grazia Chiuri entrent dans la danse.

Près de 130 pièces sont présentées selon 4 thèmes : Formes, Seconde Peau, Pas si classiques et Matières.

Chaque thème s’intéresse à un travail particulier comme les silhouettes, les lignes, le corps, le mouvement, les matières uniques ou encore le fait de revisiter des pièces classiques.

Le premier thème « Formes » présente des lignes avec des tenues de danse futuristes, des silhouettes hors norme. Avec le second thème « Seconde Peau », nous sommes au plus près des corps. Collant, transparence, le mouvement est magnifié par le talent de Balmain, Givenchy, Dior, On Aura Tout Vu, Christian Lacroix. Le costume se fait tantôt parure, tantôt caresse. Avec le thème « Pas si classique », les couturiers revisitent tutu, pourpoint, corset et même marinière. De Saint Laurent à Jean Paul Gaultier ou Karl Largerfeld le génie se cache dans les détails. Enfin, avec le thème « Matières », la danse se fait complice de l’exceptionnel à savoir des matières uniques, novatrices, inédites.

Tel un véritable ballet, la scénographie de l’exposition met en valeur les costumes presque en mouvement. Tous le costumes présentés sont accompagnés de croquis et d’explications pour accompagner le visiteur dans sa découverte.

Trois salles sont dédiées à des rencontres exceptionnelles entre Gianni Versace et Maurice Béjart, Issey Miyake et William Forsythe, Daniel Larrieu.

Enfin, tout au long des salles, le visiteur pourra être le témoin de l’excellence des ateliers de coutures qu’ils soient de l’Opéra de Paris, du Royal Ballet de Londres, des ballets de Monte-Carlo ou des maisons de couture comme la maison Dior ou Balmain.

Un hommage à la danse sous toutes ses coutures !

https://www.cncs.fr/

Article réalisé par Jade Mendes, supervisé par Kyra Brenzinger dans le cadre du Bachelor Luxe – Groupe EAC-ING

Légendes photos :

1 et 2 photos de l’exposition, réalisées sur place par Kyra Brenzinger
3- Costume de Hervé L. Leroux pour Rythme de valses, chorégraphie de Roland Petit. Opéra national de Paris, 1994 – Photo Jean Marc Teissonnier
4-Costume de Karl Lagerfeld pour Jeunehomme, chorégraphie de Uwe Scholz. Création Les Ballets de Monte-Carolo, 1986. Prêt Les Ballets de Monte-Carlo.
5-Costume de Gianni Versace pour Patrice Chéreau (devenu danseur), chorégraphie de Maurice Béjart. Création, Bruxelles, Belgique, 1988. Prêt Béjart Ballet Lausanne.
6-Costume de Gareth Pugh pour Carbon Life, chorégraphie de Wayne McGregor. Création Royal Ballet, Opéra Royal, Londres, 2012. Prêt Opéra Royal, Londres.
7-Costume de On aura tout vu pour Kill Bambi, chorégraphie de Jeroen Verbruggen. Création Les Ballets de Monte- Carlo, 2012. Prêt Les Ballets de Monte-Carlo.
8-Costume d’Olivier Rousteing / Balmain pour Renaissance, chorégraphie de Sébastien Bertaud. Opéra national de Paris, 2017. Prêt ONP.
9-Costume de Jérôme Kaplan pour Casse-Noisette circus, chorégraphie de Jean- Christophe Maillot. Les Ballets de Monte-Carlo, 1999. – Prêt Les Ballets de Monte-Carlo.
10-Costume d’Iris Van Herpen pour Clear, Loud, Bright, Forward, chorégraphie de Benjamin Millepied. Opéra national de Paris, 2015. Prêt ONP.