DFLY Paris : la découverte d’un nouveau monde
DFLY Paris : la découverte d’un nouveau monde
DFLY Paris : la découverte d’un nouveau monde
DFLY Paris : la découverte d’un nouveau monde
DFLY Paris : la découverte d’un nouveau monde
DFLY Paris : la découverte d’un nouveau monde
DFLY Paris : la découverte d’un nouveau monde
DFLY Paris : la découverte d’un nouveau monde

La nouvelle marque Dfly Paris vous invite à découvrir sa nouvelle vision de la joaillerie française proposant un design novateur tout en choisissant un engagement éthique avec l’utilisation exclusive de diamants de synthèses.

Les deux co-fondateurs, Christelle Michel, experte gemmologue et Cyril du Cluzeau, directeur marketing dans le sport high tech, nous ont reçu dans leur show-room près de l’Opéra à Paris.

Pourquoi avoir choisi les diamants de synthèse pour la création de cette marque ?

Christelle Michel et Cyril du Cluzeau : Nous souhaitions proposer des créations contemporaines dont les matériaux vont contribuer à l’évolution de la joaillerie française vers un meilleur équilibre entre l’homme et son environnement naturel. Le diamant de synthèse est une véritable avancée scientifique : L’homme sait aujourd’hui reproduire à l’identique les mêmes caractéristiques chimiques, physiques et optiques qu’un diamant naturel.

Vous avez fait appel à Philippe Airaud, designer de renom dans la joaillerie…

Christelle Michel et Cyril du Cluzeau : En effet, nous voulions apporter une vraie identité à notre marque et quoi de mieux qu’un professionnel comme Philippe Airaud qui a réalisé des bijoux iconiques de grandes marques internationales ? Il a su parfaitement retranscrire notre souhait de proposer une marque du 21ème  siècle.

Pouvez-vous nous décrire l’univers de la première collection Desert Oddity ?

Christelle Michel et Cyril du Cluzeau : Nous avons voulu évoquer un désert imaginaire et poétique, un peu dans l’ambiance du film Dune de David Lynch. La collection fait également référence à la chanson Space Oddity de David Bowie s’imaginant dans son vaisseau spatial et prenant de la hauteur pour mieux admirer notre planète bleue.

Pouvez-vous nous décrire quelques pièces phares de la collection ?

Christelle Michel et Cyril du Cluzeau : Cette ligne très sensuelle et douce a déjà un bracelet iconique mettant en scène deux diamants de synthèse aux formes différentes (taille ovale et taille émeraude), retenus par un jonc sinueux évoquant les traces du vent sur le sable. Parfaitement ajusté à la taille du poignet, le bracelet est particulièrement sensuel à porter comme une seconde peau. Il existe aussi le modèle de bague et nous pouvons réaliser ces bijoux  en 3 versions (or jaune, rouge et gris) et une autre finition est à l’étude notamment pour une version homme.

Cette collection est destinée également à un public masculin ?

Christelle Michel et Cyril du Cluzeau : En effet, les lignes sont pures et sont parfaitement mixtes. D’ailleurs, nous avons réalisé un shooting avec le rappeur français KillASon qui montre cette modernité du porté.

Vous proposez aussi de nombreux néo-bijoux ?

Christelle Michel et Cyril du Cluzeau : La marque Dfly s’adresse tout particulièrement  à une nouvelle clientèle des Millennials qui recherche des bijoux avec des portés très novateurs. Nous proposons la boucle d’oreille Cobra qui s’enroule sur différentes parties de l’oreille comme si elle était enserrée par un serpent. La boucle d’oreille Oddity  est en forme d’arc évoquant les bijoux tribaux du désert et illuminées de 2 diamants à chaque extrémité.

Comment sont fabriqués ces bijoux et quels types de diamants utilisez-vous ?

Christelle Michel et Cyril du Cluzeau : Pour un souci de traçabilité, nous avons volontairement choisi des ateliers en France utilisant uniquement de l’or recyclé et certifiée RJC (Responsible Jewellery Council). Pour les diamants de synthèse, ils sont en majorité fabriqués aux Etats-Unis (avec les deux méthodes HPHT et CVD) utilisant l’énergie solaire. DFLY a choisi de proposer des qualités supérieures de diamants de synthèse de diamants blancs allant de D à H qui sont accompagnés de certificats internationaux du GIA  ou HRD. Chaque pierre de plus de O,30 carat est gravée sur le rondiste de « Lab Grown » et de son numéro de certificat pour un marché identifié et transparent. Etudiant le concept dans le moindre détail, nous utilisons un packaging sans matière animale ni plastique.

Avec Dfly, nous souhaitons proposer une joaillerie en accord avec les valeurs du 21ème siècle !

 

Pour plus de renseignements :

https://www.dfly-paris.com/

contact@dfly-paris.com