En direct de Beyrouth avec Nada Ghazal
En direct de Beyrouth avec Nada Ghazal
En direct de Beyrouth avec Nada Ghazal
En direct de Beyrouth avec Nada Ghazal
En direct de Beyrouth avec Nada Ghazal
En direct de Beyrouth avec Nada Ghazal
En direct de Beyrouth avec Nada Ghazal

Le 4 août dernier, nous avons tous été choqués par l’explosion à Beyrouth qui a fait 192 morts et 6500 blessés. Face à cette tragédie, le Guide-Joailliers a donné la parole à la talentueuse Nada Ghazal qui a vu son show-room détruit, mais qui reste d’un optimisme exemplaire.

Nada Ghazal : vos messages nous ont rendu plus forts !

Cette créatrice de renom, qui a été sélectionnée an août dernier  dans le top 5 par le magazine Forbes Middle East, fait preuve d’un formidable optimisme. « Ce qui est arrivé au Liban est un terrible choc pour tout le monde surtout que cette tragédie se rajoute à de dramatiques difficultés. Notre show-room a été entièrement détruit et nous remercions le Guide-Joailliers pour son soutien, ainsi que les clients, partenaires et amis qui nous ont donné la force de remonter la pente et de reprendre l’élan pour ressusciter de nos cendres ».

Sa dernière collection Baby Malak Flourish symbolise justement cet espoir et ce renouveau. « J’ai créé cette collection pour symboliser l’espoir des Libanais dans la tourmente de ces derniers mois. Malak veut dire « ange » en arabe et qui s’élève comme une fleur pour éclore à nouveau sertie de pierres lumineuses au sommet des bagues ».

Sa collection Blat Beirut rend hommage également à Beyrouth et aux formidables céramiques en forme de carrelage que l’on retrouve dans les demeures ou dans les édifices de la ville. « Cette collection était présentée au musée Sursock de Beirut avant l’explosion. Elle fait résonnance avec les magnifiques couleurs et formes géométriques des carrelages que j’ai interprété sur des motifs imprimés en émail ». Cette collection est aussi bien portée par des hommes que des femmes avec une collection de boutons de manchette, mais aussi des chevalières revisitées.

« Concernant nos projets, nous sommes en train de rénover notre show-room et notre atelier. De façon générale, les Libanais ont une force incroyable et nous rebâtirons Beyrouth pour nous, mais surtout pour nos enfants pour que la vie refleurisse à nouveau ! », conclut avec espoir Nada Ghazal.

 

Interview de Kyra Brenzinger

 

Pour en savoir plus :

https://www.nadaghazal.com/en/home