Eric Tibusch défile à nouveau à Paris !
Eric Tibusch défile à nouveau à Paris !
Eric Tibusch défile à nouveau à Paris !
Eric Tibusch défile à nouveau à Paris !
Eric Tibusch défile à nouveau à Paris !
Eric Tibusch défile à nouveau à Paris !
Eric Tibusch défile à nouveau à Paris !
Eric Tibusch défile à nouveau à Paris !
Eric Tibusch défile à nouveau à Paris !
Eric Tibusch défile à nouveau à Paris !

Dans le cadre de l’événement « The land of Lilac Fashion Day » à la Résidence de l’Ambassadeur de Serbie, Eric Tibusch a créé la surprise en présentant sa collection Haute Couture A/H 2019. Il nous évoque à travers ses créations son expérience en Asie.

Quel est le thème principal de la collection Haute Couture A/H 2019 ?
Eric Tibusch : L’esprit de la collection c’est la rencontre des différentes cultures d’aujourd’hui dans une mondialisation frénétique. Avec des inspirations de la culture chinoise, mais surtout avec une ADN française pour le lien comme un ciment fondamental. Les robes sont très techniques et j’ai présenté notamment de la broderie de métal.

Vous voulez parler de la robe en or Phénix ?
Eric Tibusch : Tout à fait, la robe Phénix en métal doré laiton est inspirée de la série chinoise Yanxi Palace qui se passe dans la Cité interdite. Ma robe  reprend la coiffe du personnage de la Drinking Lady et j’ai orné la robe de multiples feuillages, papillons et perles. La robe a demandé plus de 500 heures de travail.

Pouvez-vous nous parler de votre expérience en Chine ?
Eric Tibusch : C’est une expérience très enrichissante même si elle a été difficile au début car on est expatrié, loin de sa famille et de ses amis avec la découverte d’une culture totalement différente. Mais je me suis adapté et j’ai appris à vendre des vêtements à un juste prix et pas uniquement des accessoires comme souvent pour les marques de luxes. En Chine, l’accessoire est un cadeau pour les clientes qui achètent les vêtements !

Vous avez créé pour un marché chinois en pleine expansion…
Eric Tibusch : En effet, j’ai créé pour un fabricant chinois la marque Ty avec un positionnement luxe et également des collections pour 3 autres marques du groupe. C’était un rythme d’enfer avec 500 pièces créées par mois ! Mais cela s’est très bien vendu. Le groupe produit 7 millions de pièces par an sur une exploitation en réseau propre de boutiques et de franchises. Mais il est temps que je relance ma propre marque…

Quel est votre désir aujourd’hui ?
Eric Tibusch : Avec ma nouvelle collection, signée uniquement de mon nom, je veux toucher la nouvelle génération chinoise car je connais très bien le marché, les modèles et les couleurs qui marchent. Le président actuel Xi Jinping veut développer la couture et a ouvert un centre à Shanghai pour recevoir des créateurs et des investisseurs. J’y suis installé et je souhaite développer ma propre marque avec également des accessoires (sacs, bijoux) et aussi dans la cosmétique… Je cherche des nouveaux investisseurs en Asie, mais aussi aux Etats-Unis !

Vous avez également fait dernièrement un défilé à Shanghai. Pouvez-vous nous en parler ?
Eric Tibusch : C’était en mars dernier pendant le salon Ideal Home show à Shanghai à l’exhibition center avec le magazine Instyle. Je présentais ma collection pap 2019-2020, inspirée du monde animal combinée à un côté urbain d’aujourd’hui. Une attitude rock’n roll chic avec des fausses fourrures car j’ai annoncé l’arrêt de la fourrure.

Auparavant en novembre 2018, pour la Bund22 Couture Fashion Week, j’avais également présenté en tant qu’invité d’honneur la Couture P/E 2019 pour la première fois a Shanghai. Je dois dire que la collection a eu un gros succès en Chine.

Vous avez eu un succès incroyable !
Eric Tibusch : Nous avions eu plus de 500 millions de pages vues… Les acheteurs et les blogueurs filmaient avec l’application mobile Wechat et vendaient en direct.  C’est incroyable en Chine comme tout va à 100 à l’heure.

Voyez vous les chinois consommateur et la nouvelle génération sont particulièrement demandeurs de créativité et de style !

Interview de Kyra Brenzinger

 

Contact :

contact@tibusch.com
Attachée de presse : Laure Rebois : direction@c2laure.com
Crédit photo by courtesy Eric Tibusch : Kendrick – Sylvie Lefort