No Muse : Osez-vous libérer !
No Muse : Osez-vous libérer !
No Muse : Osez-vous libérer !
No Muse : Osez-vous libérer !
No Muse : Osez-vous libérer !

A quelques jours de la journée de la femme, on constate malheureusement que la place de la femme dans la société reste souvent inégale face à celle de l’homme.

C’est pourquoi la marque No Muse, fondée en février 2020 par Helin B, encourage les femmes à assumer leurs choix et à ne plus être les muses des hommes. Nous avons eu la chance de rencontrer la créatrice au salon Who’s Next en automne dernier qui nous a expliqué son concept et son histoire.

D’où vient No Muse ?
No Muse c’est l’histoire d’une petite fille sauvage à cause d’une enfance chaotique qui devient une jeune femme curieuse dans la jungle d’une société non égalitaire. Une jeune femme qui a dû s’imposer pour être considérée et respectée ! J’ai toujours assumé mes envies… Donc, osez pour y arriver et avancez en attendant rien de personne. On peut être de belles femmes intelligentes sans être la muse des autres.

Comment vous appelez-vous ?
Je m’appelle Helin Briand mais on m’appelle plus communément Helin B. Mon prénom veut dire nid d’oiseaux en Kurde et je suis originaire de la Turquie et Kurde. Le B c’est pour mon surnom Helin Bird comme un oiseau libre.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans cette aventure ?
Depuis ma jeunesse, je suis créative et rêveuse, mais toujours avec les pieds sur terre.
Les femmes fortes m’inspirent, elles me fascinent et me donnent l’envie de leur rendre hommage, de les célébrer chaque jour. J’aime quand les femmes nous disent qui elles sont en portant des vêtements et des accessoires qu’elles ont choisis particulièrement.

Quelles sont vos inspirations ?
Mes inspirations sont mes expériences, mes voyages, la mode et ma propre histoire.
Je transforme mes écrits et mes sentiments en bijoux.

Comment décririez-vous votre collection ?
Délicate, mystérieuse, poétique avec un style de joaillerie parisienne, car j’utilise exclusivement de l’or 18 carats et des pierres précieuses ou fines.

Quelle est votre pièce préférée ?
J’en ai plusieurs : Le collier « une épée dans le cœur », le collier « Madame », les boucles d’oreilles double « la scandaleuse » et les boucles d’oreilles « Helin Bird Spike ».

Où distribuez-vous vos bijoux ?
Sur notre E-shop et nos partenaires en France : Mad Lords Paris et Deauville, Birdy Joaillerie, Blush Concept store à Lyon, Steelbox à Montpellier. Actuellement, nous développons notre réseau en France et à l’étranger.

Est-ce que votre métier de créatrice vous comble ?
En toute transparence ce n’est jamais facile quand vous commencez et d’autant plus 2 semaines avant la crise sanitaire mondiale. J’ai envie de dire que c’est très dur, mais je fais partie de ces personnes qui ne renoncent jamais même en cas d’épreuves. Je ne m’avoue jamais vaincue.

Comment imaginez-vous votre futur ?
J’ose rêver que mes créations seront portées par des femmes du monde entier. Pour cela j’avance étape par étape, privilégiant les salons. Mon but est de développer mon réseau et mon image en France en Europe et pourquoi pas voir plus loin avec des boutiques à Paris, Londres, Milan, New-York …

Interview réalisée par Estelle Chuzeville et Camille Declercq, supervisée par Kyra Brenzinger dans le cadre du Bachelor Luxe – groupe EAC-ING 

Pour en savoir plus :
Site internet : www.nomuse-paris.com
Instagram : nomuseparis
Mobile : +33 (0)778057574
E-mail : Contact.nomuseparis@gmail.com
Photos : by courtesy Helin bird